calcul IMC age

Calcul IMC âge

Pourquoi réaliser son calcul IMC age ? La balance n’est pas le meilleur moyen pour savoir si vous avez quelques kilos en trop. C’est pourquoi le protocole d’amincissement de la Méthode Laurand utilise l’IMC (Indice de Masse Corporelle) parmi ses critères.

Quel est votre calcul IMC age ?

N’hésitez pas à réaliser le test ci-dessous.

kg
cm

Pour bénéficier de notre expertise, complétez le questionnaire ci-dessous et recevez votre bilan minceur en ligne !

Pour bénéficier de notre expertise, complétez le questionnaire ci-dessous et recevez votre bilan Hygiène de vie !

  • Étape 1/6

  • Veuillez saisir un nombre entre 20 et 200.
  • Veuillez saisir un nombre entre 100 et 250.
  • Veuillez saisir un nombre entre 1920 et 2017.

Comment se réalise le calcul IMC age ?

Pour calculer son IMC (indice de masse corporelle), il suffit d’appliquer une formule mathématique simple, établissant un rapport entre la masse et la taille :

IMC = masse /taille2

A partir de ce calcul simple, chacun peut rapidement définir son IMC. Reportez-vous au tableau ci-dessous pour vous positionner.

Indice de poids validé par l’OMS

En 1997, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a défini l’IMC pour évaluer en fonction de la corpulence les risques éventuels sur la santé liés au surpoids chez les adultes, hommes et femmes, entre 18 et 65 ans.

Cet indice met en évidence l’augmentation des facteurs de risques. Il n’indique pas la répartition de la masse graisseuse, ni musculaire, ni osseuse.

Pourquoi effectuer le calcul IMC age ?

Calculer son IMC (indice de masse corporelle) reste intéressant pour identifier un surpoids, facteur qui impacte la santé. Un indice de poids normal est compris entre 18.5 et 25. A partir d’un indice supérieur à 25 on commence à être en surpoids.

Au-delà de 35, on entre dans le champ de l’obésité sévère. Dans ce cas-là, il est vivement conseillé de rencontrer une nutritionniste et de perdre du poids. Un accompagnement est alors indispensable car les enjeux sur la santé sont  importants.

Calculer son IMC  régulièrement, permet donc d’identifier le seuil de poids à ne pas dépasser.

Tableau IMC : comprendre les différentes échelles de l’indice

De fait, l’OMS a établi des niveaux de risques en fonction des résultats. Ainsi, après avoir calculé son IMC, on peut facilement identifier si l’on appartient à une catégorie à risque ou non.

IMC (kg/m2) Interprétation (selon l’OMS)
Inférieur à 16 Anorexie ou dénutrition
Entre 16.5 et 18.5 Maigreur
Entre 18.5 et 25 Corpulence normale
Entre 25 et 30 Surpoids
Entre 30 et 35 Obésité modérée (Classe 1)
Entre 35 et 40 Obésité élevé (Classe 2)
Supérieur à 40 Obésité morbide ou massive

calcul IMC ageQuelles sont les conséquences du surpoids et de l’obésité ?

Désormais, il est avéré que le surpoids et l’obésité représentent des facteurs de risque aggravant ou favorisant :

  • le diabète
  • les maladies cardio-vasculaires
  • les troubles musculo-squelettiques
  • certains cancers

Parce que réduire son surpoids constitue donc une voie certaine et rapide pour améliorer sa qualité de vie. En effet, les études cliniques réalisées démontrent qu’après une perte de poids, les patients ont :

  • moins de douleurs musculaires
  • plus de souffle
  • meilleur sommeil
  • moins de maladies chroniques ou inflammatoires

L’intérêt de l’IMC comme indice mondial

De fait, depuis plusieurs années, l’IMC est un outil utilisé au niveau international.  En fait, l’adoption d’un outil commun permet de réaliser des études comparatives entre les pays, d’analyser l’évolution du poids de la population, d’établir des statistiques…Grâce à cet outil commun on estime aujourd’hui que 39% des adultes âgés de plus de 18 ans sont en surpoids et 13% sont obèses.

Les limites de ce calcul IMC age

Ainsi, bien qu’étant un indicateur intéressant, L’IMC ne tient pas compte du sexe et de l’âge des individus. Par ailleurs, cet indicateur n’intègre pas non plus les valeurs de la masse osseuse, la masse hydrique, ni de la morphologie. Enfin, on sait qu’un tour de taille supérieur à 80 cm pour une femme et 94 cm pour un homme (syndrome métabolique) augmente notamment les risques cardio-vasculaires et cela même si l’IMC est dans le vert. Par conséquent, c’est donc un indicateur imparfait. Donc, il est préférable de réaliser un bilan complet chez un diététicien ou nutritionniste qui prendra des mesures corporelles complètes et réalisera un bilan complet.